avantages du portage salarial vs auto-entrepreneur

Le portage salarial est à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat. Pratique et assez récurrent dans le monde du travail, c’est un contrat qui lie trois acteurs majeurs. On a le salarié porté, la société de portage qui assure plusieurs rôles et le client du salarié porté. Dans une activité, comme le portage salarial, des avantages et des inconvénients sont inévitables. À quoi peut-on s’attendre en choisissant le portage salarial ?

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial a pour principal avantage d’offrir au salarié un grand champ de manœuvre. C’est lui-même qui se charge directement du pilotage de son activité en choisissant ses clients. De plus, il permet au salarié porté de négocier en personne son offre avec son client, ce qui lui permet d’avoir le contrôle du prix de ses services. Le portage salarial permet au salarié d’optimiser son temps pour mieux se consacrer à son travail. 

Ainsi, le professionnel n’aura pas à s’occuper des tâches administratives qui seront confiées à la société de portage. Notamment, la gestion de la comptabilité et la fiscalité ne seront plus le souci de ce dernier. Le portage salarial offre une couverture sociale au professionnel au même titre que les travailleurs d’une société. La couverture sociale permet de protéger le salarié en lui procurant une assurance.

Généralement, elle couvre les risques de maladie, de décès ou même d’incapacité à exercer son métier. Le professionnel a droit dans certains cas à des indemnités dans le cas d’un accident lié à son travail. Ou encore, il peut prétendre à une retraite généralement réservée au salarié classique, ce qui est courant, mais qui nécessite toutefois de fastidieuses démarches administratives.

Pour simuler votre futur salaire en portage salarial, il existe différents simulateur en ligne.

Les inconvénients du portage salarial

La société de portage est le trait d’union qui lie le prestataire de service et le client. Son rôle dans la pratique du portage salarial est crucial, car elle est le socle du contrat. Cependant, elle pénalise souvent le professionnel par le coût de ses commissions qui peut aller jusqu’à 10 % de son chiffre d’affaires. Aussi peut-on parler des frais de gestion souvent trop coûteux pour le professionnel. 

De plus, ce dernier doit effectuer un nombre minimum de travaux par jour pour justifier la rentabilité de la société de portage salarial. En effet, c’est le professionnel qui se charge de trouver les potentiels clients, ce qui n’est pas toujours une mince affaire. La pratique du portage salarial n’est accessible qu’à une tranche de métiers. 

Ainsi, on peut remarquer l’exclusion des métiers de services à personnes malades, handicapés mentaux ou moteurs, d’aide au ménage. Cette exclusion peut en effet sembler discriminant. De plus, plusieurs autres travailleurs ne sont pas pris en compte dans ce système. On a les professions juridiques, telles que le métier d’avocat, d’huissier ou de notaire, les métiers de l’artisanat et de l’architecture. Les métiers de négociation sont également exclus de l’équation.

En somme, le portage salarial a des avantages et inconvénients significatifs. En apportant une bouffée d’air aux professionnels, il peut toutefois les asphyxier avec des coûts très élevés de commission et de gestion.

  • Contraception et connaissance de soi : avantages et inconvénients des diverses méthodes contraceptiv Bartholomeus Maris Aethera
    Bartholomeus Maris
    7,07 €
  • La vérité sur le jardinage biologique : avantages, inconvénients, et les meilleurs choix pour vous Jeff Gillman Rouergue
    Jeff Gillman
    7,60 €
  • Le portage salarial Dany Le Du Ed. d'Organisation
    Dany Le Du
    6,71 €

A lire également